extraits courts des films présentés avec des coupes différant du montage original

Engager le corps dans l’expérience, à la fois comme matériau, comme territoire, comme pensée perceptive-agissante et “boîte noire” enregistrant l’addition des données, pour tracer un chemin de création, qui naisse de son expérimentation même, entre perception individuelle et représentation collective.

 

Notre essence, dit Spinoza, c’est le désir. 

Non pas un désir consumériste ou objectivant qui cherche à posséder, mais un élan vitaliste qui augmente notre liberté d’action et notre joie.

 C’est un désir deleuzien d’association, d’altérité, de conjonctions rhizomatiques. 

 

Le prix de cette essence est au plus bas en termes de flux monétaires; 

il est, pour cette raison-même, inestimable. Il se paye d’un engagement artistique sur le plan d’immanence, implacable au sens d’Artaud. Il s’augmente, en acte, d’intensité, de poésie, d’affect, d’expérimentation, du corps, des sens, du mouvement. 

C’est un choix de vie.

 

Références de recherche : Antonin Artaud / Bonnie Bainbridge-Cohen /Henri Bergson / Gilles Deleuze / Anna Halprin / Spinoza.

 

le prix de l'essence

ou la condition d’accès

à sa propre essence

en passant par :


ANIMAL 

BOUCHE

CONSCIENCE 

DÉSIR

EXPÉRIMENTATION

FLUX 

GROUPE 

HUMAIN

INTERVALLE 

JEU

KINESTHÉSIE

LIENS

MOUVEMENT

NÉCESSITÉ

OMBRE

PERCEPTION

QI

RECHERCHE

SENS

TOUCHER

URGENCE

VIVANT

WEB

X (inconnu)

YOGA

ZÉRO (comme articulation, vide entre).