4 AVRIL 2015 - DANSE 81

9h30, rue Didot. Un café et un croissant au comptoir avant d’aller chez le coiffeur.Après ma minute de danse, les gens étaient plus ouverts, il y avait comme une douceur dans l’air. J’ai échangé quelques mots avec la vieille dame au bar qui m’a conseillé de continuer à danser. 

Écrire commentaire

Commentaires : 0