9 MAI 2015 - DANSE 116

13h30, Paris 5e. Aujourd’hui, je suis plutôt d’humeur introspective, pas vraiment l’énergie de m’agencer au monde. Mais rue Daubenton, on vend des ballons. Pendant ma danse, la crémière, vient prévenir la marchande de vêtements qu’il se passe quelque chose. Moi je ne vois rien, je flotte, gonflée à l’hélium, ballottée par le vent… à la fin de ma danse silencieuse, je suis surprise de voir qu’une quinzaine de personnes m’observent. Je leur souris...

Écrire commentaire

Commentaires : 0