Créations de la compagnie

Le Prix de l'essence porte des projets chorégraphiques et audiovisuels transdisciplinaires en relation aux personnes, aux environnements, aux oeuvres.

L'enjeu est de connecter le dedans au dehors, dans une perspective éthique de résonance qui engage le mouvement et le partage des expériences sensibles en lien à l'époque et à la Terre. 

Les  processus engagés sont transdisciplinaires, en cela qu'ils s'ouvrent à l'inconnu pour questionner le monde et impliquent plusieurs niveaux de réalité. 

 

Le projet principal porté par le Prix de l'essence depuis 2015 est Une minute de danse par jour.  Autour de cet axe s'articulent des pièces et des performances. La compagnie développe actuellement 3 axes de création :

- Danses au musée

- Danses in situ 

- Danses avec les arbres